Le CJB a donné son avis sur le projet de plan d'études cadre pour la maturité professionnelle. Il s'oppose à ce que l'enseignement de la 2e langue bénéficie dans certains domaines d'une moindre dotation que l'anglais.