Le canton propose d'assouplir la garantie constitutionnelle d'existence des communes dans le but de favoriser les fusions. Le CJB estime que cet assouplissement est encadré par des conditions suffisamment strictes pour qu'il puisse être approuvé.