Le CJB est indigné par l'engagement de l'ancien directeur de Swissmetal par l'Université de Berne. Il fait part de son avis dans une lettre au Groupe autonome au Grand Conseil, qui l'avait interpellé sur le sujet.